GUÉNOUVILLE Étienne.

Né le 22 février 1837 à Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 15 avril 1883 à Elbeuf ; fileur de laine ; Caissier du Comité de l’Union corporative des fileurs de laine ; socialiste.

Étienne Guénouville était fileur de laine à Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) à la fin du Second empire. En 1871, il habitait 78 rue Louis Blanc à Caudebec-lès-Elbeuf, puis, en 1881, cote Saint Auct à Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

En 1869, il occupait la fonction de caissier du Comité de l’Union corporative des fileurs de laine. Cette organisation fut constituée à la veille de la grève des ouvriers fileurs d’Elbeuf de l’automne 1869. La grève bénéficia d’un soutien financier important de la part des différents groupes de l’Internationale, par l’intermédiaire d’Émile Aubry secrétaire-correspondant de la section de Rouen et de la Fédération rouennaise de l’Internationale. (Voir Hareng, Fossard et Aubry.)

Militant socialiste au début de la Troisième République, il fut l’un des fondateurs de la chambre syndicale des fileurs de laine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61089, notice GUÉNOUVILLE Étienne. , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 juin 2015.

SOURCE : Marcel Boivin, Le Mouvement ouvrier dans la région de Rouen, 1851-1876. — Notes de M. Cordillot. — Czeslav Cechura, Les Elbeuviens pendant le Commune de Paris, in Bulletin de la Société de l’Histoire d’Elbeuf, n° 51, Mai 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément