GUÉRY Jules, Émile

Né à Reims (Marne) le 12 février 1837 ; horloger ; artilleur fédéré, puis percepteur du IIIe arrondissement pendant la Commune de Paris ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs.

Son dernier domicile connu avant 1871 était, 31, rue Vieille-du-Temple, à Paris. Il était marié, sans enfant.
Guéry fut nommé, fin mars 1871, percepteur du IIIe arr. Le 4e conseil de guerre le condamna par contumace, le 23 septembre 1873, à vingt ans de travaux forcés et à 2 000 F d’amende. Il vécut réfugié à Genève.
Le rapport de police n’apporte aucune preuve qu’il « se serait approprié diverses sommes qu’il avait perçues pour le compte de la Commune au cours de ses fonctions ». Il travailla de son métier à Genève et fut amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61144, notice GUÉRY Jules, Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 août 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/857, n° 2878. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés. — L. Descaves, Philémon..., op. cit., p. 301.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément