GUILHARD Firmin

Né vers 1830 à Narbonne (Aude), ou le 22 novembre 1841 à Thézon (Aude) ; charpentier ; participant à la Commune de Marseille.

Il fut membre de la Commission départementale, à Marseille, constituée par le mouvement insurrectionnel de mars-avril 1871. Il fut condamné par contumace, le 26 janvier 1872, par le 1er conseil de guerre, à la peine de mort.
Au lendemain de la défaite, il réussit à gagner Londres. Il y fut affilié à la loge maçonnique révolutionnaire « la Fédération » fondée par Vésinier et Landeck en mai 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61203, notice GUILHARD Firmin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 novembre 2020.

SOURCES : Le Sémaphore, 27 janvier 1872. — Arch. PPo., listes de contumaces. — André Combes, « Les Philadelphes et autres loges de Communards... », Chroniques d’histoire maçonnique n° 35, 1985. — Notes de M. Cordillot et de L. Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément