GUILLEMARD Eugène, Charles (ou GILMARD ?)

Né le 2 janvier 1826 à Paris ; y demeurant ; serrurier en voitures ; communard.

Pendant le 1er Siège, il appartint au 64e bataillon de la Garde nationale ; sous la Commune de Paris, il passa dans une compagnie de marche du même bataillon. Le 22 mai 1871, en s’enfuyant, il fut renversé et se réfugia dans une maison de Passy où il fut arrêté.
Le 9e conseil de guerre le condamna, le 3 janvier 1872, à dix ans de bannissement et à dix ans de surveillance de la police. Le 28 mai 1873, sa peine fut réduite à cinq ans de prison. Guillemard — il signait Gilmard — était arrivé en Belgique en janvier 1872, mais avait été refoulé, faute de papiers en règle. Il revint en octobre de cette même année, fut autorisé à séjourner et se fixa à Saint-Gilles. 109, chaussée de Waterloo. Il se maria en Belgique, mais perdit sa femme. Le 28 janvier 1877, il formula un recours en grâce. Il décéda à Bruxelles le 16 septembre 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61237, notice GUILLEMARD Eugène, Charles (ou GILMARD ?), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 août 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/773. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté, n° 248.091 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément