GUYARD Charles

Né le 25 juillet 1854 à Gentilly (Seine, Val-de-Marne) ; peintre ; condamné pour participation à la Commune de Paris.

Demeurant à Gentilly, rue de la Comète ; célibataire. Renseignements assez favorables (selon la police).
Pendant le 1er Siège, il fut simple garde au 97e bataillon, celui de Gentilly ; il continua son service sous la Commune de Paris, après avoir travaillé en février et mars 1871. Il fut élu caporal le 15 avril ; il alla au fort de Bicêtre, y resta dix-sept jours et passa ensuite huit jours au fort de Vanves ; son bataillon rentra à Gentilly vers le 8 mai et déposa les armes à la mairie, lors de l’arrivée des troupes. Il affirma n’avoir plus quitté son logement après le 21 mai.
Son père, sous-lieutenant dans le même bataillon, avait été fusillé à Bicêtre le 23 mai. Le 16e conseil de guerre le condamna, le 30 mars 1872, à cinq ans de détention ; le 13 septembre 1872, sa peine fut commuée en deux ans de prison avec privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61354, notice GUYARD Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 août 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/758. — État civil, recherches infructueuses à Gentilly.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément