GUYOT François

Né le 5 octobre 1840 à Gentilly (Seine) ; demeurant à Paris, 180, avenue d’Italie (XIIIe arr.) ; ouvrier mineur ; communard.

Il était célibataire. D’avril 1857 au 13 octobre 1866, Guyot avait subi quatre condamnations pour vol, de quinze jours à treize mois de prison.
Pendant le 1er Siège, il appartint à la 2e compagnie du 177e bataillon de la Garde nationale et se fit admettre comme infirmier à l’ambulance de Bicêtre ; fin mars 1871, il répara les casemates et les talus du fort voisin de cette ambulance ; il construisit des barricades ; rien ne prouva qu’il eût pris part aux combats de rue.
Le 11e conseil de guerre le condamna, le 3 janvier 1872, à cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61367, notice GUYOT François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/793.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément