HAGUEST (souvent orthographié HAGUAIS) Pierre, Louis, Désiré

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 28 mai 1820 à Tilly (Eure) ; frappeur ; domicilié à Paris au 67, rue du Moulin Vert (XIVe arr.) ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Fils d’un charretier, Haguest était marié et père de deux enfants. Ancien soldat du 14e régiment léger, il s’engagea, pendant le Siège dans la 9e compagnie du 146e bataillon de la Garde nationale. Il passa dans le 103e bataillon fédéré après le 18 mars 1871 et fit le service intérieur. Il fut arrêté à son domicile le 11 juin.

Il fut accusé d’avoir participé à l’arrestation le 18 mars du commissaire de police du quartier de Plaisance, Thomas de Colligny, lequel resta en prison 67 jours à la caserne de la barrière d’Enfer et ne fut délivré que par l’arrivée des versaillais. Au moment de l’arrestation il aurait tenu ce propos en montrant son fusil chargé : ″Voilà pour le commissaire s’il cherche à se sauver, au besoin j’ai mon couteau″.

Le rapport d’instruction indique qu’il est « ivrogne, sa conduite et sa moralité sont mauvaises ».

Le 25e conseil de guerre le condamna, le 17 avril 1872, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 28 septembre 1873 par le Calvados. Le 14 février 1877, sa peine fut commuée en huit ans de détention ; il rentra par le Tage et obtint la remise de sa peine le 12 avril 1878 ; il se retira à Liancourt (Oise).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61390, notice HAGUEST (souvent orthographié HAGUAIS) Pierre, Louis, Désiré par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2020.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 8 J 458 (93) et GR 8 J 559. — Arch. Paris, D2R4 111. — ANOM COL H 84. — Arch. Nat., BB 24/778 et BB 27. — Arch. dép. Morbihan, M 827 (liasse H, dossier Belle-Île). — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément