HARDY Nicolas, Antoine

Né le 28 mai 1814 à Reims (Marne) ; voiturier ; communard.

Nicolas Hardy habitait à Paris au 107 de la rue de Constantine (quartier des Invalides). Il était marié, père de quatre enfants. De son aveu, il avait été condamné en 1869 à six jours de prison pour outrage public à la pudeur ; on recueillit sur lui de mauvais renseignements : il s’adonnait à l’ivrognerie et avait une mauvaise moralité.
Pendant le Siège et la Commune de Paris, il se trouvait dans la 1re compagnie du 136e bataillon de la Garde nationale. Il fut arrêté le 23 juin 1871 et le 11e conseil de guerre le condamna, le 4 mars 1872, à un an et un jour de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61481, notice HARDY Nicolas, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 mai 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/755. — Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880). — Note de R. Scherer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément