BAYARD Albert, Auguste, Alfred

Par Louis Botella

Né le 16 octobre 1914 à Saint-Denis (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis), mort le 22 janvier 1995 à Amiens (Somme) ; ouvrier ; secrétaire du syndicat FO des cheminots d’Amiens (1963-1969) ; membre du comité technique national FO des ouvriers des dépôts (1950-1966) ; secrétaire de l’Union Nord (1964-1969).

Albert Bayard entra à la Compagnie du Nord le 1er septembre 1927 comme apprenti. Ouvrier du Matériel au dépôt d’Amiens (Somme), il milita au sein du syndicat CGT d’Amiens à partir de 1944 et fut secrétaire de la Section technique CGT de ce dépôt. Il quitta cette organisation après les grèves de novembre-décembre 1947. Il prit une part active, avec Michel Riquier, René Thellier et d’autres (dont son frère Fabien, ouvrier au dépôt de Longueau) à la création du syndicat FO d’Amiens-Longueau. Il participa en avril 1948 au congrès constitutif de la confédération FO.
À la fin des années 1940 ou au début des années 1950, alors qu’il était maître-ouvrier au dépôt d’Amiens, il devint membre du comité technique national de la Section technique nationale des ouvriers des dépôts, au titre de l’union Nord de cette branche professionnelle. Il conserva cette fonction jusqu’en mars 1966, remplacé alors par René Thellier. Il fut en 1948 secrétaire du secteur d’Amiens et en 1961 secrétaire adjoint de ce secteur. Il resta en fonction jusqu’à son départ en retraite. Lors du congrès de l’Union Nord, tenu en mai 1964 à Feignies (Nord), il fut élu secrétaire de cette union et membre du conseil national. En mai 1967 à Amiens, ces deux mandats furent renouvelés. Il fut alors signalé dans la presse fédérale comme secrétaire du syndicat d’Amiens, en remplacement de Marceau Brandicourt. Albert Bayard exerça la fonction de délégué du personnel dans son établissement de 1945 à 1962. Il représenta son organisation au comité régional des activités sociales de 1955 à 1969.
Il fut également l’un des fondateurs de l’Union départementale FO de la Somme, où il exerça les fonctions de trésorier adjoint (1948-1953) puis de trésorier (1953-1990), avant d’être remplacé par Christian Rappe. Il fut également co-trésorier général de l’Union locale d’Amiens au cours des années 1950 à 1990. Il milita par la suite au sein de la section des retraités du syndicat d’Amiens.
Domicilié à Amiens, Albert Bayard fut candidat aux élections municipales sur la liste d’union de la gauche en 1965.
Il fut promu en 1962 chevalier du Mérite social et en 1975 chevalier dans l’ordre national du Mérite ; il avait obtenu la médaille d’honneur des syndicats professionnels.
Marié, il eut deux fils, Jacky et Christian. Ce dernier milita également à Force ouvrière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article615, notice BAYARD Albert, Auguste, Alfred par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des Cheminots et de son syndicat d’Hellemmes. — Le Rail syndicaliste. — Force ouvrière hebdo. — Le Courrier picard, 23 février 1976. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1956, 1961 et 1969. — Informations transmises par Paul Lhôte et par René Thellier. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément