LUNET Pierre, Edouard

Né le 27 septembre 1815 à Thouars (Deux-Sèvres) ; cheminot ; militant affilié à la Marianne.

Fils de Pierre Lunet, marchand à Thouars, et de Françoise, Radegonde Grimault, Pierre Lunet vivait encore à Thouars en 1836 avec sa mère, ses trois frères et sœurs plus jeunes et une domestique. En 1841, seules restaient à Thouars sa mère et sa jeune sœur.

Demeurant à La Chapelle-sur-Loire (Indre-et-Loire), auxiliaire à la compagnie des chemins de fer de Tours à Nantes fusionnée dans celle de Paris à Orléans, il passait, avec Pierre-André Millault né également à Thouars, Frédéric Robin et Antoine Sauvert, pour l’un des « chefs ou fondateurs » de la Marianne dans le nord des Deux-Sèvres.

Il fut arrêté au moment de l’émeute de Brion (22 juillet 1856), mais nia toute appartenance à cette société secrète. Il fut, le 13 septembre 1856, condamné par le tribunal correctionnel de Bressuire, à un an de prison.

Voir Philippe-Auguste Arnault pour la liste des « Marianneux » des Deux-Sèvres condamnés en 1856.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6175, notice LUNET Pierre, Edouard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 février 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1411, et Arch. Dép. Deux-Sèvres, Registre des jugements du tribunal de Bressuire, année 1856 ; état civil, recensements. — Notes d’Alain Dalançon.

Version imprimable Signaler un complément