HILDBOD Jacob (ou HILDBOLD ?)

Né à Schinzeck (Suisse) vers 1828 ; cordonnier ; il habitait, 62, rue Claude-Vellefaux, à Paris, Xe arr. ; communard.

Garde national au 203e bataillon fédéré, il fut blessé (une balle lui traversa la main droite), fait prisonnier et emmené à Versailles (J.O. Commune, 18 avril 1871). Après guérison, il fut emprisonné à l’île d’Oléron — cf. J.O. Commune, 8 mai. Voir D. Zwahlen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61767, notice HILDBOD Jacob (ou HILDBOLD ?), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 septembre 2019.

SOURCE : Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément