HOLLIER Émile, Hilaire

Né le 16 juin 1848 à Lugny (Vaux-de-Lugny), arr. d’Auxerre (Yonne) ; demeurant à Paris ; zingueur ; communard.

Il était célibataire. Il avait été condamné, le 7 juin 1867, à six jours de prison pour rébellion ; les renseignements recueillis sur lui n’étaient pas favorables : c’était un souteneur de filles, paresseux...
Sergent, puis sous-lieutenant dans une compagnie de marche du 259e bataillon fédéré, il assista à deux sorties : la première, le 3 avril 1871, à Courbevoie, la seconde, à Neuilly. Il se serait retiré de sa compagnie le 10 mai grâce à un certificat de maladie et serait resté chez lui jusqu’à la fin ; il fut démenti à ce sujet par certains témoins.
Le 16e conseil de guerre le condamna, le 30 janvier 1872, à cinq ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques. À Landerneau (Finistère) où il arriva le 25 novembre 1872, il eut une excellente conduite, d’après le directeur (rapport du 23 juillet 1876) ; il y exerçait les fonctions de comptable général.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61812, notice HOLLIER Émile, Hilaire, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/740.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément