HOUEL Victor, Léopold

Né le 30 mars 1845 à Evreux (Eure) ; demeurant à Paris, 6, impasse Saint-Sébastien (XIe arr.) ; plombier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Pendant le 1er Siège, il était simple garde dans la 3e compagnie de marche du 214e bataillon ; quelques jours après le 18 mars 1871, il fut élu sergent après avoir refusé, dit-il, « les épaulettes de sous-lieutenant ». Le 2 ou le 3 avril, il alla à Ivry et y resta trois jours ; fin avril, il alla à Vanves, deux jours, puis au fort de Montrouge, jusqu’au 19 mai. Du 21 au 27, il se trouvait au cimetière du Père-Lachaise, puis il rentra chez lui. Il fut arrêté à Rueil (Seine-et-Oise) le 7 juin.
Les renseignements recueillis lui étaient favorables (selon la police) ; il n’aurait servi la Commune que pour avoir des moyens d’existence. Le 16e conseil de guerre le condamna, le 23 mai 1872, à trois ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques ; le 3 juin 1874, sa peine lui fut remise, mais avec maintien de la privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61849, notice HOUEL Victor, Léopold, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 septembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761, n° 6707.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément