HOULDINGER Jean-Baptiste

Né le 1er novembre 1824 à Volmerange (Lorraine) — qui peut être Volmerange-lès-Boulay ou Volmerange-les-Mines — plutôt que Vahumanges [?] (Moselle) ; fondeur en fer ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il fut, pendant la Commune de Paris, commissaire de police du quartier du Jardin des Plantes, Ve arr.
Il fut condamné, le 24 avril 1872, par le 5e conseil de guerre, à dix ans de travaux forcés pour pillage. — On lui reprochait notamment d’avoir perquisitionné à l’église Saint-Jacques-du-Haut-Pas, Ve arr. La peine fut remise sous condition de résidence, puis commuée en dix ans de bannissement en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article61859, notice HOULDINGER Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 septembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 27 et H. colonies 44 et 174. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Fontoulieu, Les Églises de Paris sous la Commune, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément