HUMBLOT Alexandre, Joseph, François

Né le 30 octobre 1831 à Paris ; y demeurant, 63, rue de Sèvres, (VIe arr.) ; ébéniste ; communard.

Il était célibataire. Il avait fait un congé dans le 12e bataillon de chasseurs à pied qu’il quitta avec le grade de sous-officier ; il fut libéré en mai 1857 avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il était lieutenant au 81e bataillon de la Garde nationale et fut élu capitaine après le 18 mars 1871. En avril, il alla occuper la gare Montparnasse, puis démissionna, dit-il, et redevint simple garde dans le 5e compagnie du bataillon. Après la prise des barricades de la rue de la Goutte-d’Or, XVIIIe arr., par les troupes de Versailles, il fut arrêté dans une maison voisine.
Il avait subi une condamnation à huit jours de prison pour rébellion envers un agent de la force publique, mais aucun renseignement ne fut fourni sur sa conduite et sa moralité. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 16 octobre 1871, à vingt ans de détention. Détenu à Clairvaux (Aube), Humblot refusa le travail et, avec lui, environ 70 de ses camarades ; il maintenait son refus en septembre 1872. Sa peine de vingt années de détention fut commuée, le 18 décembre 1872, en cinq ans de prison avec privation des droits civiques ; puis Humblot obtint une remise de six mois le 20 décembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62002, notice HUMBLOT Alexandre, Joseph, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 septembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/765 et 770.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément