JACOBY [JACOBS Philippe Émile Jacobs, dit]

Photographe ; journaliste, fondateur du "Progrès des Ardennes" ; sympathisant de la Commune de Paris.

« Vieux quarante-huitard », est-il écrit dans l’édition de Rimbaud de la Pléiade (1967). Il créa le journal Le Progrès des Ardennes dès octobre 1870.
Après le 18 mars 1871, il prit fait et cause pour la Commune. Le 17 avril 1871, Rimbaud écrit : « Depuis le 12, je dépouille la correspondance au Progrès des Ardennes ; aujourd’hui, il est vrai, le journal est suspendu. » Donc, Rimbaud se trouve rédacteur provisoire au journal ; d’autre part, le Progrès des Ardennes subit les coups du préfet versaillais, lequel s’appuie sur l’ancien journal officiel du Second Empire Le Courrier des Ardennes. Le 15 mai 1871, Rimbaud envoie à Paul Demeny « un psaume d’actualité » : Chant de guerre parisien. Même date : Les Pauvres à l’église. A-t-il publié dans le journal de Jacoby, aujourd’hui introuvable ? Quelques numéros ont néanmoins été retrouvés, dont celui du 25 novembre 1870 qui contient un article de Rimbaud signé du pseudonyme Jean Baudry : « Le rêve de Bismarck ».
Après la défaite de l’insurrection parisienne en mai, Le Progrès disparaît en période d’inquisition.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62133, notice JACOBY [JACOBS Philippe Émile Jacobs, dit], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 septembre 2019.

SOURCE : H. Manceau, « Histoire du journalisme dans les Ardennes » (Petit Ardennais, 18 novembre 1931). — Jean-Jacques Lefrère, Arthur Rimbaud, Arthème Fayard, 2001. — Agone, n° 38-39, 2008.

Version imprimable Signaler un complément