JACQUEMIN Henry

Né selon ses dires le 16 janvier 1841 à Bruxelles (mais aucune trace de sa naissance n’a pu être retrouvée dans les registres d’état civil de cette ville) ; demeurant à Issy (Seine), route des Moulineaux ; peintre en bâtiment ; communard.

Vivant en concubinage, il était père d’un enfant qu’il avait reconnu. Pendant le 1er Siège, il était sergent à la 4e compagnie de marche du 220e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service sous la Commune de Paris jusqu’au 18 avril 1871. Blessé à Neuilly le 17, Jacquemin fut arrêté le 30 mai dans l’ambulance de la rue des Martyrs et condamné, le 10 mai 1872, par le 7e conseil de guerre, à dix ans de bannissement, puis, le 4 mars 1874, par le 3e conseil de guerre, à huit ans et trois mois de détention et à cinq ans de surveillance pour rupture de ban ; il obtint la remise du reste de sa peine le 12 décembre 1878. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62149, notice JACQUEMIN Henry, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 septembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/802. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément