JACQUES Xavier

Né le 22 janvier 1855 à Paris ; y demeurant, 54, rue de Malte (XIe arr.) ; gantier ; jeune communard.

Il était célibataire. Il ne fit pas partie de la garde nationale pendant le 1er Siège. Sous la Commune de Paris, il travailla jusqu’au 22 mai 1871. Il s’engagea alors comme simple garde au 194e bataillon fédéré. Il fut fait prisonnier le 28 mai à la mairie du XXe arr. et condamné, le 28 mai 1872, par le 16e conseil de guerre, à cinq ans de prison et dix ans de privation des droits civiques ; le 5 décembre 1872, il obtint une réduction d’un an, mais la suspension des droits civiques fut maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62165, notice JACQUES Xavier, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 septembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément