JAMELIN François, Édouard

Né à Rouen (Seine-Inférieure) le 1er juin 1821 ; « journalier ou papetier » (pelletier, selon le dossier belge) ; communard.

Il était marié, père d’un enfant ; capitaine adjudant major du 3e bataillon fédéré ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs (mais le rapport contumax porte la mention : « ne s’occupait pas de politique »).
Son dernier domicile connu avant 1871 était, 45, boulevard de Charonne, à Paris (XIe arr.).
Par contumace, le 3e conseil de guerre condamna Jamelin, le 27 novembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Jamelin arriva en Belgique le 8 septembre 1872 et se fixa à Liège. Il fut amnistié en 1879 et quitta la Belgique pour Paris le 8 mai.
Y a-t-il parenté ou identité avec Jamelin de Rouen ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62225, notice JAMELIN François, Édouard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 septembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/857, n° 2850. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil, n° 656. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. gén. Roy. Belgique, dossier Sûreté, n° 256.358 (en 1880).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément