JARRIER Jean

Né le 14 juillet 1830 à Cisternes-la-Forêt (Puy-de-Dôme) ; tailleur de pierre ; communard.

Il était célibataire. Il fut soldat au 31e régiment de ligne, comme remplaçant, et fut libéré le 31 décembre 1861 avec un certificat de bonne conduite. Il habitait aux Batignolles, Paris, XVIIe arr.
Pendant le 1er Siège, il fit partie du corps des Francs-Tireurs des Ternes. À partir du 2 avril 1871, il fut employé comme homme d’équipe supplémentaire à la gare Saint-Lazare ; il s’engagea ensuite dans une compagnie de marche du 91e bataillon fédéré. Il fut arrêté le 23 mai et condamné, le 6 avril 1872, par le 14e conseil de guerre, à la déportation simple.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62281, notice JARRIER Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/804.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément