JOLIBOIS Jules

Né le 31 mars 1839 à Fontenoy-le-Château (Vosges) ; comptable ; communard.

Il était célibataire. Sergent dans le 148e bataillon fédéré, il alla au Petit-Vanves du 10 au 21 mai 1871. Il fut fait prisonnier, le 23 mai, dans les couloirs de l’ancien Opéra. Il n’aurait jamais combattu : « sa chétive constitution rend cette allégation vraisemblable ».
Il avait des antécédents « irréprochables ». Il fut condamné, le 6 décembre 1871, par le 8e conseil de guerre, à la déportation simple, commuée, le 28 mars 1872, en un an de prison avec privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62398, notice JOLIBOIS Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/736.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément