JORIS Adrien, Pierre, Victor

Né le 8 décembre 1838 à Paris ; y demeurant, 35, rue Notre-Dame-de-Nazareth (IIIe arr.) ; employé de commerce ; communard.

Il était marié, sans enfant. Ancien militaire, il avait été libéré, en 1866, avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il servit comme caporal à la 8e compagnie sédentaire du 144e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service après le 18 mars 1871. Élu sergent-major à la fin d’avril, il fut arrêté le 30 mai à l’hôpital d’Ivry où il avait été transporté le 25 mai pour un « coup de sang ».
Incarcéré à Rochefort, il fut condamné, le 15 mai 1872, par le 22e conseil de guerre, à la déportation simple, peine commuée, le 31 mai 1873, en trois ans de prison avec privation des droits civiques, la surveillance de la police étant levée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62443, notice JORIS Adrien, Pierre, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 octobre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/790. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément