KARKE Nicolas

Né le 2 juin 1818 à Château-Salins (Meurthe) ; demeurant, 38, rue de Bisson, à Paris (XXe arr.) ; cordonnier ; communard.

Il était veuf, père d’un enfant. Il avait servi quatre ans dans l’armée. Il avait subi deux condamnations pour rébellion et attentat à la pudeur : une, en 1861, à un mois de prison et l’autre, en 1868, à trois mois.
Pendant le 1er Siège, il fut simple garde dans la 4e compagnie sédentaire du 173e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service après le 18 mars 1871 et fut arrêté le 27 mai, par des Prussiens, alors qu’il tentait de sortir de Paris.
Le 9 mars 1872, le 15e conseil de guerre le condamna à dix ans de détention et à la surveillance à vie, peine réduite à cinq ans de prison avec deux remises de six mois, la dernière en date du 1er septembre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62629, notice KARKE Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/789.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément