MAMMAUX Maurice, Albert

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 26 avril 1878 à Paris (XVIIIe arr.), mort le 13 avril 1963 à Paris (XXe arr.) ; cheminot puis inspecteur de presse ; militant socialiste en Seine-et-Oise ; maire de Chaville (1935-1938).

Fils de Georges Edmond, employé, et de Modest Berthe sans profession, Maurice Mammaux se maria en 1924 à Soisy-sous-Montmorency (Seine-et-Oise) et se remaria en 1934 à Chaville (Seine-et-Oise).
Combattant de la Première Guerre mondiale, militant socialiste, cheminot révoqué, il devint inspecteur de presse. Il habitait 50 rue de la Passerelle dans les Habitations Bon Marchés (HBM) qui venaient d’être construites et où il était voisin du militant communiste Henri Berland.
En mai 1935, il fut élu au second tour conseiller municipal, puis maire de Chaville. Candidat aux élections législatives de 1936 dans la 4e circonscription de Versailles (Seine-et-Oise), il arriva en troisième position (avec 16 % des suffrages exprimés) et se désista en faveur du communiste Ruaux qui fut battu au 2e tour par le républicain de gauche Fourcaut de Pavant. Maurice Mammaux fut de nouveau candidat en octobre 1937 au conseil d’arrondissement et encore devancé par le communiste Henri Berland, élu au 2e tour. À la suite d’une série de démissions, des élections partielles eurent lieu à Chaville en juin 1938, remportées par les communistes qui entrèrent au conseil municipal. Mammaux devait démissionner en décembre 1938 de son poste de maire, remplacé par G. Boulay.
Il ne participa plus à la vie publique après la Libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6269, notice MAMMAUX Maurice, Albert par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 janvier 2017.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 2 M 11/26, 16/25, 16/26, 21/24, 26/20 et 30/74. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément