KLOBFRE Albert

Se disant né à Neuchâtel (Suisse) le 10 mai 1852 ; communard ?

Arrêté à Pontarlier (Doubs) en mai 1871 et conduit à Bellevaux (Haute-Savoie) le 29. Il prétendit avoir quitté Paris le 17 après l’entrée des troupes de Versailles et avoir gagné la Suisse. Mais il en aurait été repoussé, quoique né dans le pays. C’est à Neuchâtel qu’il aurait été enrôlé ainsi que son père qui fut tué sur une barricade le 9 ou le 10 mai. Lui-même aurait alors refusé de marcher. Voir D. Zwahlen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62702, notice KLOBFRE Albert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., Haute-Saône, rapport du président du tribunal de Besançon (Doubs) du 28 août 1871, qui fait état de la déposition du gardien-chef de la prison de Bellevaux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément