KLOS Louis

Né le 25 décembre 1852 à Paris ; sujet bavarois ; glaisier ; communard.

Il était célibataire ; son père était entrepreneur à Petite Echelle ? (Alsace).
Il entra, le 3 avril 1871, faute de ressources, dit-il, dans la 1re compagnie de marche du 125e bataillon fédéré et resta jusqu’au 25 mai à Cachan, puis vint à Paris et fut fait prisonnier le même jour avec les défenseurs de la place Jeanne d’Arc (XIIIe arr.). D’après le commandant de la brigade de gendarmerie de Gentilly (Seine), Klos avait une bonne conduite et, pendant la Commune, il avait eu à soutenir son jeune frère par suite du départ du père.
Il fut condamné, le 7 mai 1872, par le 8e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; peine commuée le 9 octobre 1872 en dix ans de bannissement ; il demeura toutefois détenu et le directeur de Belle-Île mentionnait le 25 mars 1878 qu’il avait une mauvaise conduite ; le 15 janvier 1879, on lui accorda la remise du reste de sa peine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62704, notice KLOS Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/764.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément