LABARRE Benjamin

Né le 17 janvier 1849 à Mérignac (Aveyron [?]) ; demeurant à Paris, 1 ou 3, grande rue des Batignolles (XVIIe arr.) ; garçon marchand de vins ; communard.

Il était célibataire. Il avait été condamné le 5 novembre 1870 à quinze jours de prison pour vagabondage.
Pendant le 1er Siège, il appartint au 127e bataillon de la Garde nationale. Le 1er mars 1871, il fut emprisonné pour un mois pour avoir maltraité sa mère. Le 18 mars lui rendit sa liberté. Il soutint « n’avoir appartenu à aucun bataillon fédéré ». Dénoncé, il fut arrêté le 3 août 1871 et condamné, le 17 mai 1872, par le 5e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la privation des droits civiques ; il obtint la remise de la surveillance le 31 décembre 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article62777, notice LABARRE Benjamin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/790.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément