LALOUETTE Victor

Né le 6 mars 1836 à Paris ; y demeurant, 4, rue Saint-Julien-le-Pauvre (Ve arr.) ; lithographe ; communard.

Il était célibataire. Engagé volontaire, de 1854 à 1861, dans le 20e bataillon de chasseurs à pied, il fut libéré avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il se trouvait, sans grade, à la 4e compagnie de marche du 21e bataillon de la Garde nationale. Pendant la Commune de Paris, il fut élu sergent le 31 mars 1871 et « paraît avoir été étranger à cette élection ». De l’armistice au 15 mai, il avait travaillé chez un peintre en lettres nommé Crouillet ; du 15 au 20 il s’y était employé quelques heures chaque jour. À partir du 20, il fut contraint, dit-il, de servir la Commune. Il s’était livré aux Prussiens le 27 mai et fut condamné, le 23 mai 1872, par le 16e conseil de guerre, à deux ans de prison et à dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63071, notice LALOUETTE Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/777.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément