LAMAZON Pierre

Né le 8 novembre 1822 à Caubios-Loos (Basses-Pyrénées) ; demeurant à Paris, 45, rue Violet (XVe arr.) ; forgeron : communard.

Il était marié, père d’un enfant. Il avait servi sept ans comme remplaçant dans le 25e et le 58e régiment de ligne. Il fut libéré en 1851 avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il fut élu caporal, puis sergent dans la 4e compagnie de marche du 165e bataillon de la Garde nationale. Peu après le 18 mars 1871, il était confirmé dans le grade de sous-officier et, au début d’avril, nommé lieutenant. Du 1er au 25 mai, il était au fort d’Ivry. De retour à Paris, il fut blessé, le 26, rue de la Roquette (XIe arr.) et fait prisonnier peu après.
On recueillit de bons renseignements sur son compte. Il fut condamné, le 27 février 1872, par le 6e conseil de guerre, à cinq ans de détention qui furent commués, le 8 novembre 1873, en trois ans de prison avec privation des droits civiques mais dispense de la surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63087, notice LAMAZON Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/743.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément