LAMY Joseph, Théodore

Né le 23 avril 1848 à Paris ; peintre en bâtiment ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Engagé volontaire en 1869, il avait été puni pendant son temps de 158 jours de prison.
Canonnier au 13e régiment d’artillerie, il déserta et servit la Commune de Paris comme fourrier sur la Claymore ; il fut condamné, le 12 octobre 1875, par le 2e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il arriva à Nouméa le 21 juin 1876. Amnistié, il rentra par la Loire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63175, notice LAMY Joseph, Théodore, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 novembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/835 et H colonies 87. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément