LANDRIN Jean-Marie

Né à Landerneau (Finistère) le 1er avril 1829 ; perceur au port ; membre de l’Internationale à Brest.

Ex-sergent de ville ; il fit partie du Comité de surveillance et de défense nationale désigné le 1er octobre 1870 et, le lendemain, il participa à la tentative d’établissement de la Commune à Brest.
Le 28 octobre, le conseil de guerre le condamna à dix jours de prison. Il quitta, selon lui, l’Internationale en septembre 1870 (cf. sa déposition devant le conseil de guerre le 27 octobre). Voir Constant Le Doré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63208, notice LANDRIN Jean-Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 novembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/724 n° 6863 (dossier Le Doré Constant). — Arch. Dép. Finistère, 21 M.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément