LANOS Alexandre, Henri

Né le 2 décembre 1849 à Sceaux (Seine) ; demeurant à Paris ; emballeur ; communard.

Il était célibataire. Tiré au sort en 1870, il fut incorporé dans la garde mobile de la Seine. Libéré après l’armistice, il rentra chez ses parents, jardiniers, route de Châtillon.
Il s’enrôla pendant la Commune de Paris dans le 103e bataillon de la Garde nationale. Le 5 avril 1871, il était armé, mais non habillé ; le 19 mai, il rejoignit son bataillon à Vanves où il resta deux jours, puis fit pendant trois jours le service de tranchées à Cachan. Lors de la retraite dans Paris après l’entrée des troupes, le 103e bataillon se débanda rue Haxo ; Lanos se réfugia sous une porte cochère où il fut arrêté.
Les renseignements recueillis sur lui étaient bons. Incarcéré sur un ponton en rade de Rochefort, il fut condamné, le 22 avril 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et à cinq ans de surveillance ; le 19 novembre 1872, il obtint la remise du reste de sa peine, et les cinq ans de surveillance furent commués en cinq ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63273, notice LANOS Alexandre, Henri, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 novembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/758. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément