LARIGUE Alexandre, Philippe (de son vrai nom LARIQUE Alexandre)

Né le 20 décembre 1842 à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne) ; maçon ; domicilié 8, cours de Vincennes (XIIe arr.) ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Fils de Jacques Larique, manouvrier, et de Marie Charlotte Boussard, Alexandre Larique, garde au 122e fédéré, fut arrêté le 28 juin 1871. Incarcéré à Rochefort, il fut condamné, le 5 février 1872, par le 7e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il fit partie du premier convoi de communards déportés vers la Nouvelle Calédonie à bort du navire "la Danaé", parti de l’île d’Aix le 5 Mai 1872 et arrivé à Nouméa le 29 Septembre 1872. Il fut amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63352, notice LARIGUE Alexandre, Philippe (de son vrai nom LARIQUE Alexandre), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 novembre 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/831. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot, L. Bretonnière et de Jean-Michel Flageul. — État civil en ligne cote 5MI2786, vue 195. — Ministère de la Marine (1872). —

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément