LAVALLE Joseph, Louis, Marcelin

Né le 18 mars 1846 à Luisant (Eure-et-Loir) ; demeurant à Paris, rue du Moulin-des-Prés (XIIIe arr.) ; plombier ; communard.

Il vivait en concubinage et avait deux enfants. Les renseignements fournis par la police étaient mauvais, mais Lavalle obtint de bonnes attestations de son ancien patron.
Pendant le 1er Siège, il fit partie du 185e bataillon de la Garde nationale. Il aurait ensuite travaillé jusqu’au 13 avril 1871, puis fut contraint d’entrer au 177e bataillon. Conduit, le 14, à Neuilly, il défendit, le 15, la barricade Peyronnet. Blessé, il fut soigné à l’ambulance de la Presse, puis rentra chez lui. Il fut fait prisonnier, le 25 mai, au moment où il sortait de l’ambulance, rue Vandrezanne (XIIIe arr.), où il venait de faire panser sa blessure.
Il fut condamné, le 12 février 1872, par le 19e conseil de guerre, à un an de prison et dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63517, notice LAVALLE Joseph, Louis, Marcelin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/738.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément