LAVAUX Jean-Baptiste

Né le 12 octobre 1844 à Signy-Montlibert, arr. de Sedan (Ardennes) ; parqueteur ; domicilié à Levallois-Perret (Seine), 6, rue Martinval ; communard.

Il était célibataire. Pendant le Siège et la Commune de Paris, il était garde à la 3e compagnie de marche du 132e bataillon de la Garde nationale et fut élu caporal au début d’avril 1871. Il aurait rendu ses galons le 7 mai pour entrer comme simple garde à la compagnie des carabiniers. Il fut fait prisonnier le 28 mai à Belleville, incarcéré à Rochefort et condamné, le 27 avril 1872, par le 15e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la surveillance à vie ; il obtint remise de sa peine avec dispense de la surveillance, le 27 juin 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63523, notice LAVAUX Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 novembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/771. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément