LEBEAU Émile [LEBEAU Antoine, Émile]

Né à Vienne (Isère) le 25 octobre 1845 ; mort en 1909 ; employé de commerce ; délégué quelques jours au Journal officiel de la Commune.

Grand garçon de belle prestance, Émile Lebeau avait fait ses études en province, mais avait échoué à l’École militaire. En 1863, il vint à Paris et gagna sa vie comme surveillant aux institutions Mas, Geoffroy, Beschaud ; puis il fut attaché au dépôt des cartes et plans de la Marine.
Il s’engagea en 1870 et devint sous-lieutenant ; plus tard il fut élu lieutenant-colonel de la VIe légion. Lullier le chargea d’occuper la maison du Journal officiel et il y resta délégué du 23 au 28 mars 1871 ; à cette date, il eut une altercation avec Longuet, candidat favori de la Commune, tandis que lui l’était du Comité central. Lebeau dut s’effacer — Longuet le fit même arrêter un instant — mais il resta délégué à la direction des télégraphes sous la Commune. Candidat à l’élection complémentaire du 16 avril dans le VIe arr., il ne fut pas élu.
Arrêté le 30 juin rue du Faubourg-Montmartre, il fut incarcéré à Rochefort. Libéré sur un non-lieu du 14 octobre, il fut sans doute réarrêté quelques temps plus tard. Lebeau put s’évader le 11 mars 1872 de l’hôpital militaire de Versailles. Le 5e conseil de guerre l’avait condamné, le 29 janvier 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Arrivé en Belgique le 15 mars, Lebeau en fut expulsé cinq jours plus tard. En 1879, il habitait Genève. Il fut gracié le 21 février 1880.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63584, notice LEBEAU Émile [LEBEAU Antoine, Émile], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 février 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/869, n° 1884, S 80. — Arch. PPo., B a/368 et B a/431, pièces 786 à 791. — Lepelletier, Histoire de la Commune de 1871, op. cit., t. II, p. 120. — Murailles... 1871, op. cit., p. 289. — Arch. Gén. Roy. Belgique, dossier de Sûreté n° 248 918 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Louis Bretonnière, Roger Pérrenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément