LECLOIREC Eugène, Aimé, Frédéric

Né le 1er septembre 1847 à Vannes (Morbihan) ; peintre en bâtiment ; communard.

Engagé volontaire en août 1870, il fit campagne aux 62e et 138e régiments de ligne. Au début d’avril 1871, il entra dans la 1re compagnie de marche du 91e bataillon de la Garde nationale (il avait travaillé du 7 au 22 mars). Fait prisonnier le 28 mai à Belleville, il fut condamné, le 29 janvier 1872, par le 19e conseil de guerre, à cinq ans de détention, et obtint une remise de quatre mois le 15 août 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63733, notice LECLOIREC Eugène, Aimé, Frédéric, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément