LECOMTE Isidore, Adolphe

Né le 2 novembre 1851 à Nandy (Seine-et-Marne) ; demeurant à Paris, 38, rue Samson (XIIIe arr.) ; cordonnier ; communard.

Il était célibataire ; fils de Arsène, Flore Lecomte.
Pendant le 1er Siège, il appartint à une compagnie sédentaire du 101e bataillon de la Garde nationale et continua son service après le 18 mars 1871 ; versé le 18 mai dans une compagnie de marche du même bataillon, il le suivit ce même jour à Arcueil-Cachan, puis rentra à Paris le 21. Il fut arrêté le 28 mai à Belleville.
Le sieur Savard qui l’avait occupé pendant sept ans offrait de le reprendre ; Lecomte était un « chaud partisan de la Commune » d’après les rapports de police. Il fut condamné, le 11 avril 1872, par le 20e conseil de guerre, à la déportation simple, peine commuée le 23 novembre 1872 en cinq ans de prison avec privation des droits civiques, puis remise le 31 octobre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63771, notice LECOMTE Isidore, Adolphe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/758.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément