LÉCUREUIL Jean-Louis

Typographe ; demeurant à Rouen, rue Saint-Vivien, n° 144 ; sympathisant de la Commune de Paris.

Il fut condamné le 15 novembre 1871 par la cour d’assises de la Seine-Inférieure à un an de prison, 50 F d’amende et, solidairement, aux dépens et frais de procès, pour avoir assisté le 24 avril à une réunion non déclarée en faveur de la Commune de Paris. Voir Cord’homme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63810, notice LÉCUREUIL Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er décembre 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément