LEDANTÉ Nicolas, Octave

Né le 18 mai 1844 à Auzon-les-Marais (Aube) ; cultivateur ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Ancien maréchal des logis d’artillerie, versé pour inconduite aux compagnies de discipline, il avait été libéré en 1869 ; mais il purgea en 1870 une condamnation à vingt jours de prison pour mendicité.
Capitaine d’artillerie au fort de Vincennes, sous la Commune de Paris, il fut condamné, le 24 juin 1874, par le 3e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Ledanté se trouvait en Belgique depuis le 1er avril 1874 au moins, date à laquelle son arrivée à Bruxelles fut officiellement enregistrée par la police. Il fut amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63815, notice LEDANTÉ Nicolas, Octave, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er décembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/827 et H colonies 88. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2275). — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Gén. Roy. Bruxelles, dossier de Sûreté n° 276 304 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément