LEDUC Louis, Alfred

Né à Chennevières (Seine-et-Oise, aujourd’hui Chennevières-lès-Louvres, Val-d’Oise) le 18 décembre 1836 ; bijoutier ; sous-lieutenant au 87e bataillon fédéré ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs ;

Il était marié, sans enfant. Leduc, dont le dernier domicile connu à Paris avant 1871 était, 16, rue du Temple, IVe arr., avait été condamné à Paris le 20 juin 1860 à un an de prison et 50 F d’amende pour escroquerie (extrait du casier judiciaire, tribunal de Pontoise).
Le 17e conseil de guerre le condamna par contumace, le 13 décembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Réfugié à Londres — d’après le dossier contumax — Leduc s’y occupa « de menées socialistes ». D’après la notice contumax du 7 avril 1879, il « aurait quitté la France pour se réfugier à New York où sa femme serait allée le rejoindre ». Remise de sa peine lui fut accordée le 27 novembre 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63845, notice LEDUC Louis, Alfred, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 décembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/864, n° 6727 et BB 27. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément