LEGROS Jean, Pierre, Adolphe

Né le 29 mai 1837 à Darnétal (Seine-Inférieure), où son père et sa mère étaient teinturiers ; il demeurait à Paris, 13, rue du Port-Saint-Ouen ; serrurier ; communard.

Il était marié, sans enfant en 1871. Pendant le 1er Siège, il était simple garde à la 1re compagnie de marche du 91e bataillon et continua son service sous la Commune de Paris. Il avait perdu trois enfants depuis un an.
Arrêté le 18 mars 1872 pour avoir, étant ivre, fait l’apologie de la Commune, il fut condamné, le 13 mai 1872, par le 18e conseil de guerre, à dix ans de détention qui furent commués en deux ans le 24 juillet 1876 — Legros était veuf à cette époque — puis remis le 4 février 1878. Il n’avait pas d’antécédents judiciaires.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64031, notice LEGROS Jean, Pierre, Adolphe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 décembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/775, n° 10274.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément