LORION Auguste, Nicolas (père)

Né le 10 janvier 1821 à Crécy-au-Mont, (Aisne) ; demeurant à Paris ; marchand de bois ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était marié, père de deux enfants : Anatole Lorion et Auguste, Nicolas, Désiré Lorion). Il avait été condamné en 1846 à six jours de prison pour coups volontaires, et déclaré trois fois en faillite, en 1848, 1858 et 1865.
Il fut inspecteur du Génie sous la Commune de Paris, et sa présence fut constatée aussi derrière les barricades du Château-d’Eau ; il se serait caché dans une cave les 25, 26 et 27 mai.
Il fut condamné, le 13 septembre 1871, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation civique ; sa peine fut commuée en déportation simple le 26 janvier 1872, puis lui fut remise le 4 mars 1878 avec obligation de résider en Nouvelle-Calédonie. Il était arrivé à Nouméa le 2 novembre 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64768, notice LORION Auguste, Nicolas (père), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/729, n° 3812. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément