LOTH Jean-Baptiste, Lucien

Né à Nouvion-Porcien ; demeurant rue de Sorbon, à Rethel (Ardennes) ; bonnetier ; militant de l’AIT à Reims.

Il fut membre du Comité fédéral rémois de l’Association Internationale des Travailleurs créée en février 1870. Poursuivi, le 21 mai, devant le tribunal correctionnel de Saint-Quentin pour avoir aidé à la constitution d’une société de résistance (Voir Sauvageot), il fut condamné à trois mois de prison et 100 F d’amende (cf. Testut, l’Internationale, op. cit., p. 182 et Gazette des Tribunaux, 23, 24 et 25 mai 1870). Membre également de la Commission de surveillance de la Société de résistance et de solidarité des travailleurs de Reims et environs, « Le Droit », affiliée en mars 1870 à la section rémoise de l’Association Internationale des Travailleurs. Voir Joseph Huart.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64786, notice LOTH Jean-Baptiste, Lucien, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er janvier 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément