LUBREZ Louis, François

Né le 27 juin 1849 à Paris ; y demeurant ; maçon ; communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il fit partie du 13e bataillon de la garde mobile de la Seine. Licencié à l’armistice, il reprit son travail à Issy et ne le quitta que le 3 avril 1871, faute d’ouvrage. Il entra, le 27 avril, dans le génie auxiliaire et travailla aux fortifications, à Vaugirard, puis à la porte Bineau. Le 21 mai, il alla à la barricade de la rue Royale (VIIIe arr.), puis à la Roquette. On l’arrêta le 28 mai à Belleville.
Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas mauvais. Il fut condamné, le 4 avril 1872, par le 20e conseil de guerre, à treize mois de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64858, notice LUBREZ Louis, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 janvier 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/758.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément