LUCAS Jules, Philippe, Joseph

Né le 21 juin 1833 à Paris ; tailleur de pierre ; communard.

Il était célibataire. Ancien caporal, il disait avoir été libéré avec un certificat de bonne conduite. En août 1870, il se trouvait au 202e bataillon avec le même grade. Élu lieutenant le 16 novembre, il devint capitaine le 6 janvier 1871 dans le même bataillon.
Il servit ensuite la Commune de Paris et se trouvait à Passy (XVIe arr.) lors de l’entrée des troupes.
On recueillit sur lui des renseignements satisfaisants : jusqu’au 10 mai, il serait resté chez lui, « prétextant une maladie ». Il fut condamné, le 10 novembre 1871, par le 7e conseil de guerre, à la déportation simple ; le 25 avril 1872, sa peine fut commuée en cinq ans de prison et dix ans de privation des droits civiques, puis remise le 13 novembre 1875, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64871, notice LUCAS Jules, Philippe, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 janvier 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/737.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément