LUCRON Paul, Étienne

Né le 13 février 1847 à Paris ; y demeurant, 24, rue Sainte-Eugénie (XVe arr.) ; peintre en bâtiment ; communard.

Il était célibataire. Exempté du service militaire par son numéro, il se serait offert, pendant le 1er Siège, pour entrer dans la Garde nationale, mais on n’aurait pas eu besoin de lui.
Le 17 avril 1871, il fut incorporé à la 4e compagnie de marche du 202e bataillon commandé par Bergeret ; le 17 mai, il alla à Neuilly où il fit partie de l’état-major de Dombrowski ; le 19 mai, il occupa Passy (XVIe arr.), puis fut fait prisonnier.
Son patron, chez qui il travaillait depuis 1864, offrait de le reprendre. Il fut condamné, le 15 avril 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64884, notice LUCRON Paul, Étienne, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 janvier 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/758.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément