MAFFRAND Hippolyte

Né le 16 novembre 1819 à Paris ; y demeurant ; maçon ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Ancien militaire, il entra à la 10e compagnie sédentaire du 156e bataillon lors de la formation de la Garde nationale, et continua son service sous la Commune de Paris. Il partit le 4 mai 1871 pour le fort de Bicêtre, puis rentra le 25 mai. Il sortit le 27 mai par la porte de Romainville, longeant les remparts, et fut arrêté par les troupes de Versailles, porte de Bagnolet.
Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas bons : il s’enivrait et était exalté. Il fut condamné, le 6 mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et à dix ans de surveillance ; le 8 octobre 1872, les dix ans de surveillance furent commués en dix ans de privation des droits civiques, avec maintien de la peine de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article64974, notice MAFFRAND Hippolyte, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 janvier 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/759.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément