ALAUX Louis

Par Louis-Pierre Montoy

Mort à Alger ; cadre aux chemins de fer ; syndicaliste CGT d’Algérie.

Délégué du syndicat CGT des cheminots de Constantine (Algérie) à la Bourse du Travail en 1932-1933, Louis Alaux mourut à Alger où il était sous-chef de brigade aux Chemins de fer algériens en novembre 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65, notice ALAUX Louis par Louis-Pierre Montoy, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

Par Louis-Pierre Montoy

SOURCE : Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément