MAGNIER Achille, Jacques, Baptiste

Né le 23 février 1838 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ; demeurant à Paris, rue Clauzel (IXe arr.) ; employé de commerce ; communard.

En 1869, il reçut la médaille de sauvetage. D’après la police, il vivait avec une fille publique.
Simple garde au 116e bataillon pendant le 1er Siège, il fut élu caporal le 18 mars 1871, puis sous-lieutenant le 12 avril 1871 ; il donna sa démission d’officier le 17 ou le 18 mai et, le 21, cessa de servir la Commune.
Il fut condamné, le 15 janvier 1872, par le 3e conseil de guerre, à deux ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65001, notice MAGNIER Achille, Jacques, Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/742. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 201).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément